Mort de Michael Jackson. Le chirurgien homosexuel de 103 ans nommé Jean Marie Le Pen a parlé !

En 2009, après une dernière branlette puis s’être balancé 30 boites de stilnox d’un coup en hurlant YIHIIIIIII, le roi de la Pop nous quittait … enfin nous quittait … il est pas allé à la poste ou se chercher des clopes hein, il est mort comme une merde en fait.

Michael Jackson (pet à son âme) est pour nombre d’entre nous un vrai héros, il a tout osé, sucer des enfants, devenir blancos, réduire la taille de son sexe, être un gros faggot et même DEVENIR UNE FEMME ! Ses actions héroïques ne se limitent pas à son transformisme, les sales assistés fraudeurs du RSA sont tous admiratifs de sa faculté, de 91 à 2009, à ne plus rien foutre de sa life en restant bien pépouz à se masturber en jouant aux vidéo games. Bon enfin il aura quand même fait créer une sorte d’enfer pour enfants, sous forme d’un parc d’attraction pédophile où des parents goules attirés par le fric venaient livrer leurs mioches sans aucune forme de scrupule ! Mais justement, qu’est-ce que cela cachait qu’on ne voulait qu’on sashe ?

D’aucun me diront que son dernier album date de 2001 …. mais qui a vraiment écouté cette merde ? Nan nan, le vrai truc badass c’était de voir les affiches géantes du Dangerous Tour trôner en façade du Virgin Megastore de Panam.
A cette époque, Michael qui s’était déjà transformé en belle femme espagnole dans Bad, s’est soudain changé en Liane Foly pour Dangerous et tout le monde s’en est bien fichu de savoir où était passé le beau jeune homme noir de Thriller.

C’est là qu’MPR et ses enquêteurs interviennent. N’est il pas sidérant que la terre entière ai pu gober une telle farce ? Qu’on ai pu remplacer quelqu’un de façon aussi évidente, à plusieurs reprises, et que tout le monde ai accepté d’y croire par la seule force persuasive des merdias ?
D’aucun (encore eux) vous diront qu’il n’y a rien de bien étrange dans tout cela, d’aucun continuera a affirmer que Michael avait une maladie de peau, une maladie de forme de visage, une maladie de cheveux, une maladie de nez, une maladie de yeux, une maladie de menton, une maladie de voix, une maladie d’intégralité du corps et de sa personnalité.
Bref, d’aucun te dira sans broncher qu’il a été très malade et qu’à force de se moucher ça a changé sa personne entière, un peu comme quand les enfants font trop de grimaces et restent coincés pour toujours avec une gueule de con !
Alors si tu veux mon avis … « D’AUCUN » soit il est très con, soit il pipote un peu … et puis « d’aucun » n’est pas mes propres recherches et n’a pas accès à tout ce que ces choses qu’on sache mais que d’autres ne veulent pas qu’on sache.

Tant la femme espagnole de Bad que Liane Foly dans Dangerous n’étaient tout simplement PAS Michael Jackson.
Ce dernier ne fut que l’identité … que dis-je, LE CONCEPT, élaboré par Quincy Jones pour réaliser son fantasme inavoué. Conter à l’humanité une nouvelle Odyssée … celle d’un jeune enfant noir parti de rien, qui atteindra les sommets de la blancheur, de la célébrité et de la pédophilie (les trois composantes essentielles du Normie parfait dans le monde ultralibérale).

UNE LIFE, ON THE RAZOR EDGE :

Dés Thriller l’enfant que nous connaissons est au bout du rouleau artistiquement, ses instincts l’attirant vers la musique congoïd et ses rythmes au tam-tam sont contrariés par cette obligation d’imiter sans cesse un PD blanc qui couine comme une fille en s’aplatissant frénétiquement les couilles comme pour les éroder et les faire disparaître à jamais.
Il se fait donc la belle aux environs de 1985, causant la panique de Quincy Jones qui a défaut de mieux engagera donc la danseuse de Flamenco que nous connaissons tous pour son interprétation de Bad et qui n’était autre que sa femme de ménage jusque là.

Ayant retrouvé sa liberté LE VRAI MICHAEL tente d’échapper aux traquenards que lui tendent ses innombrables frères et sœurs lobotomisés.
L’infâme Jermaine, dont le prénom est déjà signe de la volonté de « Babtou-fragilisation » de la famille, tente de le pourchasser sur sa moto avec l’ignoble Pia Zadora que seul un homosexuel pourrait faire mine d’avoir pour petite amie.
Le gang des motards blancs et le gang des motards noirs ne parviennent pas à retrouver Michael, puis se battent entre eux et la pluie se met à tomber alors ils abandonnent leurs propres recherches (les imbéciles) … mais ce triste événement aura quand même fait l’objet d’une captation documentaire qui existe toujours:  https://www.youtube.com/watch?v=cD4BgDL5bek

Planqué dans la jungle urbaine Michael couvre sa tête d’une serpillière pour passer inaperçu, coupe ses cheveux et fait de la gonflette. En prévision de son retour sur le devant de la scène en mode INCOGNITO, il se cherche un pseudo que seul un revenant qui serait « TROP » revenu pourrait porter.
Il opte donc pour « TOO BACK » et répond enfin à l’appel viscéral du rythme dans sa peau en devenant rappeur.
Ses nouveaux amis ne pigent rien à son pseudo et finissent par le comprimer dans le mot valise « Tupac » qui ne veut juste rien dire du tout. Il se fera la main jusqu’en 91 avec la sortie de 2Pacalypse Now qui va démarrer son incroyable mais très brève carrière sous sa forme d’artiste ressuscité et libre.

UN BONHEUR VASTE COMME LE CUL D’UN ENFANT APRES UN GANG BANG PEDOPHILE … BIENTOT CONTRARIé : 

En parallèle la secte de Quincy Jones manque de fonds pour créer Neverland, sa base alien sataniste posée comme une verrue à la vue de tous en pleine californie sans que personne ne puisse rien en dire du fait du droit à la vie privée du personnage fictif « Michael Jackson ».
Dangerous avec Liane Foly sort la même année que l’album de « Too Back » exprès pour tenter de le contrer et qu’il disparaisse dans les limbes. Les angents de Quincy ne sont pas dupes, ils se doutent que ce jeune négro metrosexuel est en fait leur ancien protégé.
Il en sera, COMME PAR HASARD, de même avec HiStory de Liane Foly qui sortira la même année que « Me Against the world » (de too back) au titre des plus évocateurs.

A l’aube de 96 Liane Foly sous l’image de Michael Jackson est a son apogée et Quincy Jones dispose maintenant de tous les moyens et de la légitimité nécessaires pour créer sa base de neverland, finir son story telling auto-raciste de noir qui veut devenir blanc pédophile, et invoquer le diable avec l’aide de ses potes illuminati.

Sauf que Too Back veille. Au courant de ces plans pourri il tente de riposter avec « The Don Killuminati : The 7 Day Theory » où il annonce à demi mots sont intention de tuer les membres de la secte de Quincy. La suite est tristement connue.
Dans la nuit du 7 septembre 96, peu avant minuit des hommes dans une cadillac auraient tiré sur Too Back. En réalité ça c’est des conneries puisqu’il s’agissait juste d’un règlement de compte de négros anonymes impliquant du KFC et des pastèques comme il s’en trouve tout l’temps.
La thèse officielle voudrait vous faire manger ces fadaises mais les choses sont un tout petit peu plus complexes.

UN MYSTERE DE MALADE :

Too Back se rend à Neverland avec sa bite et son couteau pour déjouer le rituel de Quincy Jones avant qu’il ne soit trop tard.
Ce jour là la lune est dans son dernier croissant avant la nouvelle lune et le temps presse.

Les tout jeunes MacAuley Culkin et Jonathan Brandis doivent servir d’offrande pour invoquer Shub Niggurath. Ce pauvre MacAuley qui, à ce moment là, a déjà subi tous les outrages possibles et imaginables, en particulier de la part du cultiste Corey Feldman, plus connu pour son rôle de Bagou dans les Goonies et sa petite bite … cet homme qui, toujours sera le défenseur et porte parole médiatique du Fake Michael Jackson interprété par Liane Foly.

Corey est avec Quincy l’immonde responsable de cette vaste farce et devant une foule de parents adorateurs du veau d’or qui se fichent bien de sacrifier leurs enfants au nom du flouze, Quincy commence à proférer les infrâmes paroles qui amèneront le seigneur sombre.

Quincy : Ô seigneur Shub Niggurath, nous t’offrons en cette nuit sombre les carrières de Jonathan Brandis et MacAuley Culkin pour que tu exauces nos vœux les plus impies ! Couronne notre frère Arnold Schwarzenneger, fais en le roi de Californie aux élections de 2003 afin que par son biais le parti républicain puisse dominer la région et décider du niveaux de taxation des ménages ainsi qu’en exonérer les bons copains.

Too Back planqué dans la foule s’approche doucement, c’est alors que Corey qui s’est à moitié transformé en loup garou de Teen Wolf renifle quelque chose dans l’air.

Corey : ça sent le congoïd par ici !!! Maître Quincy, je sens qu’un nègre tente d’arrêter le rituel.
Quincy : Mais enfin, tu es certain que ce n’est pas moi que tu renifles, vil coquin ?
Corey : NON maitre ! C’est Michael Jack… enfin non, TOO BACK !!!

Démasqué dans ses intentions Too Back surgit de la foule et lance effrontément un grand.

TooBack : Bah ouais ! Et alors face de pine ? Tu vas y faire quoi ? J’m’en vais déglinguer votre fiesta de pédophiles et ramener un peu de prosélytisme chrétien dans ce foutoir de mécréants moi ! Ça va pas trainer !

Il sort un gun et tire sur Corey Feldman, malheureusement ses balles d’argent se trouvent dans le flingue dans son autre poche.
Corey est propulsé à terre mais la plaie se referme instantanément, recrachant la bastos comme de rien.
Quincy continue le rituel, il déchire le contrat de renouvellement de rôles pour Jonathan Brandis et MacAuley. Les deux jeunes garçons pleurent sous les rires de l’immonde vampire noir qui laisse entrevoir ses canines pointues.

Quincy : « Fini maman j’ai raté l’avion 23 , fini l’histoire sans fin 18 … vous serez maintenant condamnés à devenir des has been et à avoir des boulots de grouillots. »

TooBack : Laisse la carrière de ces pauvres enfants tranquille ! Salaud de vampire !

TooBack dégaine un nouveau pistolet et tire sur Quincy. Par malheur ce pistolet n’est pas celui qui contient des balles à l’ail en forme de pieu imprégnées d’eau bénite … celui-ci se trouvait encore dans une autre poche. Merde alors ! Corey remit sur pied à tout le temps de fondre sur TooBack désemparé par son FAIL et en deux t’en trois mouvements il lui arrache les couilles et le réduit en charpies, comme les contrats des enfants que Quincy continue à changer en confettis en riant à gorge déployée.

Le croissant de lune s’ouvre alors comme une porte dans le ciel et Shub Niggurath apparaît. L’air un peu crevé.

Shub : Sérieux c’est quoi ce foutoir ? Vous avez vraiment besoin d’enculer des enfants et de niquer leurs carrière chaque fois que vous avez un truc à me dire ? C’est quoi le deal là ?

Quincy : On voudrait que Schwarzenegger devienne gouverneur svp !

Shub : Et pourquoi pas Trump président tant qu’à faire ? T’as pas plus con comme idée ?

Quincy : C’est un service qu’il m’a demandé tu comprends, il m’a aidé à accomplir mon rêve de changer un noir en blanc aux yeux de tout l’monde sans que personne ne s’en offusque et maintenant que tout cela est fini on comptait faire d’une pierre deux coups … le passer gouverneur, ET lui permettre de nous exonérer d’impôts.

Shub : … sérieux ? … nan mais ok quoi, y avait pas franchement besoin de moi pour ça !

Quincy : bah … c’est qu’on voulait être certains.

Shub : Et pourquoi t’as brisé les carrières de ces gosses là ? Les enculer ça suffisait pas ? Ha nan my bad, j’avais pas vu que c’était MacAuley et Jonathan … il était temps que ça cesse.
Bon bref, tu diras à Arnold, pour être élu faut qu’il annonce qu’il va poursuivre en justice ton personnage fictif pédophile là, Michael Jackson ou je sais pas quoi. Puis tu lui fais dire qu’il va vider les couloirs de la mort en exécutant toutes les tarlouzes qui y traînent. Tu vas voir, ça va chémar. Plus personne l’aime ton Michael là … 6 ans après que l’autre con ai été élu tu le tue au terme d’une prépa de concerts d’adieu de OUF … tu vas voir que tout l’monde va cash le rekiffer. Quant à Arnold … glisse doucement des trucs de PDs gauchiss écolo dans son prog et quand un mec pire que lui arrivera dans le paysage politique ricain, les gens oublieront vos magouilles et se rappelleront de lui comme d’un mec bien.
Quincy : Putain mais c’est génial !

Shub : Ouais … service ! Et toi et tes copains nettoyez moi toute votre merde de Neverland quand vous pourrez, c’est bon ça suffit ce bordel. Ciao.

Et c’est ainsi qu’est vraiment mort le vrai Michael Jackson vrai Tupac et ça … c’est une info EXCLUSIF MES PROPRES RECHERCHE.
Ha j’oubliais … oui, le chirurgien homosexuel prénommé Jean Marie Le Pen agé de 103 ans a parlé aussi … il a dit qu’il serait pas disponible entre midi et 14H, trop occupé à uriner sur sa zélote madame Payement qui se reconnaîtra et dont on attend toujours le paiement. VOILA.

Comments

comments

About the Author

Dr Alanis Laros
Allez bien niquer vos daronnes
Advertisment ad adsense adlogger