DANGER HAND SPINNER : L’enfant autiste finit éviscéré par le hand spinner en croix gammée de son ami juif nazi.

Ils ont envahi les cours de récrée, ils font la joie de tous les petits crétins qui, à défaut d’un smartphone pour se couper de leur entourage, se rabattent sur ces petites toupies qui leur permettent de désocialiser peinard et d’accumuler de dramatiques retards de communication, mais au-delà de ça … le HAND SPINNER … nouveau joujou favori des nenfants et des abrutis, n’avait causé que bien peu de mal. Le pire est malheureusement advenu jeudi dernier (l’autre jour quoi … ), le petit Nathan, jeune enfant incapable de parler autrement qu’en éructant des cris de pokemon, mais capable de réciter 1000 chiffres après la virgule de PI comme un petit génie, bref … lui là … a été buté par le bien nommé Judas Bensoussan qui, après un goûter bien dégueulasse aux tartines de nutella sur pain azim, tenait à son ami autiste des propos révisionnistes concernant la Shoah tout en faisant tournoyer son hand spinner en forme de croix gammée dans sa main.

Un enfant au parcours UNIQUE !

Judas fait en effet parti d’une minorité juive méconnue, les yahvéoïtes négationnistes hitlériens, représentants d’une tradition auto-antisémite et anti-sionnistes, persuadée que la Shoah n’a pas eu lieu et que les nazis ont en réalité aidé les juifs dans leur plan secret et millénaire de conquête d’Israël contre les musugnoules. Ils auraient alors inventé toute cette folle histoire d’extermination même pas vraie et bien exagérée pour que le monde entier les soutienne dans leur droit légitime à carotter des territoires plein de palmiers puants et d’enculeurs de chèvres … puis après tout, leurs ancêtres étaient là avant ceux qui étaient là avant qui eux même étaient là avant.
On ne m’ôtera pas de l’idée que tant qu’à vouloir squatter des terres sacrés, ces gros FDP qui kiffent les centimes et les grattent avec leurs ongles sales après les avoir sniffé avec leurs nez géants, auraient au moins pu choisir St-Tropez ou le Cap D’Agde plutôt qu’un vieux caillou cramé plein de voleurs de smartphones prêt à égorger les passants qui refusent de leur donner des clopes. Mais bon ! Ça évidemment, ça n’engage que moi !

MAIS REVENONS EN A NOS MOUTONS !

Nathan et Judas discutent … le petit autiste qui ne pige rien de ce que lui raconte son confrère néo-nazi-juif regarde la belle croix gammée tourner de façon fluide et majestueuse dans sa main, dans un sifflement léger interrompu régulièrement par le « tac » des doigt crochus de son ami qui entrent en collision avec les poids de l’objet chaque fois qu’il l’arrête.
Le geste est net, la croix disparaît dans le tournoiement, se change en cercle translucide, presque magique … et TAC, elle réapparait … nette, sans bavure, la perfection … puis d’un geste repart, évanescente … et TAC … encore, comme une horloge qui battrait la mesure en rappelant la douceur hitlérienne à chaque palpitation de son rythme.
L’hypnose est complète, Nathan bave … Nathan bande … JE S’APPELLE NATHAN !

C’est alors que … finissant une loggorhée flatteuse sur Robert Faurisson puis rigolant en parlant du nom d’un de ses ancêtres sur les listes des victimes d’un musée de « la soi disant Shoah », Judas laisse malencontreusement filer de ses doigts le hand spinner après lui avoir donné un grand coup de doigt le faisant tournoyer à toute berzingue.

La croix vire-volte ! BIM ! BAM ! Elle rebondit, traverse la pièce, se cogne à un portrait de Goering et revient lacérer le bide de Nathan … mais BIM, elle repart de l’autre coté, rebondit sur un exemplaire de Mein Kampf, s’écrase sur la moustache d’un buste dorée d’Adolf puis déchire à nouveau en biais le ventre déjà ouvert de Nathan, d’un X qui veut dire Xorro, Nathan dont de chaudes et puantes viscères dégoulinent déjà sur le dallage aux motifs en forme de croix normales (bah oui faut pas exagérer non plus).


Reniflant l’odeur de merde qui se dégage de ses intestins, Nathan a soudain l’impression d’être de sorti chez sa grand-mère, ça fleure bon comme la cuisine de la vieille bien aimée, mis en appétit il attrape donc ses tripes à pleines mains et les mange avec délectation. Hmmm, ce goût de saucisse … et en plus y a du bon chocolat qui sort !
Judas cherche un truc approprié à dire en anglais tant il respecte ça, mais n’ayant que de vagues notions à son âge, il se contente de brailler « FUCK ME I’M FAMOUS ! COME INTO THE HOUSE ! » avant de filmer la scène avec sa webcam pour la streamer directement sur twitch entre les streams merdiques du non moins merdique GTA5.

Buzz instantané, des milliards d’individus voient la vidéo de l’enfant gogol mangeant ses propres tripes et like à donf la caisse, Judas voit déjà les millions de brouzouf tomber dans sa calebasse et commence à rêver de pouvoir enfin séduire Nicki Minaj en lui offrant un Yacht sur lequel il pourrait fourrer à la crème pâtissière naturelle son gros cul en plastoc tout en s’allumant des cigares avec des billets de 100 000 dollars, mais le rêve n’est que de courte durée.

En effet, alors qu’il fini d’avaler ses propres tripes, Nathan annonce subitement et en plein stream twitch qu’il revendique son assassinat au nom de l’état islamique.
CATASTROPHE ! Bernard Cazeneuve arrive sur les lieux et met Judas en état d’arrestation pour apologie de complicité de terrorisme de Daech avec un ami autiste cannibale de génie qui aurait presque pu être arabe vu qu’il mange régulièrement des merguez.
Judas plaide la folie pour sa défense mais on le condamne quand même au Pen de mort.

La morale c’est que attention, le hand spinner est boukou plus dangéreux qu’il n’y paré, on peut en mourir de pen de maure.
CQFD TMTC

Comments

comments

About the Author

Dr Alanis Laros
Allez bien niquer vos daronnes
Advertisment ad adsense adlogger