Alerte : Prise d’otage en cours contre la France Insoumise et Jean Luc Mélanchon

Après le choc émotionnel sidérant des résultats du premier tour annoncés depuis des mois, voir même deux ans dans le cas de l’un des deux candidats, la France se remet péniblement de sa terrible gueule de bois.
Pas tant celle liée au fait d’avoir vu Macron le golem de fric et Marine le golem de merde apparaître sur leurs écrans comme des vainqueurs de the voice, mais plutôt celle d’avoir vu 19 % d’enculés continuer à voter pour Robin Déboires qui vole aux pauvres pour donner aux riches, et les bolcheviques faire plus de 5 %.

La france est maintenant à feu et à sang alors que les Macronistes appellent à la prise d’otage, au viol et au meurtre des représentant de la France insoumise qui ne souhaiteraient pas faire le choix libre et démocratique de voter pour leur candidat au second tour.
Les lynchages ont d’ores et déjà commencé, de jeunes entrepreneurs en costard pendent des punks à chien (et leurs chiens) en affublant leurs dépouilles de pancartes « JE SOUTIEN MARINE PAR MON ABSTENTION ».

Exclusif, Julien De France, jeune électeur Macroniste ayant fraîchement foutu le feu à un clochard qui ne savait pas que des élections avaient lieu témoigne:
« Nous comprenons le désarroi des électeurs de Jean Luce Mélanchon, mais il est indigne de ne pas appeler à voter Emmanuel Macron et adhérer pleinement à son programme de casse sociale qui fera monter le FN, pour faire barrage au FN ! ».
Claquant les talons et faisant un petit salut nazi, le jeune homme explique ensuite qu’en taule y a surtout des arabes et des noirs, que les chômeurs c’est leur faute et que les nègres ont le rythme dans la peau avant de rejoindre une brigade rigolarde de crânes rasés et d’aller se rendre à une petite ratonnade « pour le fun » dans un squatte anarchiste.

C’est dans cette ambiance sereine de débat d’idée et de compréhension mutuelle que suite à l’annonce des résultats François Fillon est parti se planquer immédiatement à Berlin dans le bunker de Hitler pour éviter d’être mangé tout cru par Gérard Larcher après avoir été coupé en tranches fines comme des dollars par François « Brutus » Baroin.
Le château Fillon et ses divers attachés parlementaires ont été abandonné sur place par le maître des lieux qui, ne pouvant plus en tirer d’argent public, à préféré s’en servir de leurre pour la horde de zombies des LesRépublicains qui semblent maintenant avoir dessaoulé et s’être rappelé que leur champion, plus que Midas qui change tout en or, était un peu Merdasse qui change tout en merde et avait même été capable de se faire battre jadis par Jean-François Copé, prince bien connu des ténèbres politiques.

Benoit Hamon, pour sa part, se promène dans les rues, à l’heure qu’il est nous ne savons pas exactement où il se trouve, ayant quitté son QG rue solphérino en disant qu’il allait faire une petite balade, il a directement été ignoré par l’intégralité des gens le croisant sur son chemin, aucun ne semblant le reconnaître, savoir de qui il s’agissait, ou même le voir.
Benoit aura eu beau leur dire qu’il les aimait et voulait les faire rêver, à 15H27 ce lundi 24 avril il avait disparu tel un Hologramme Mélenchiste foireux.

Mais venons en aux faits. Le SCANDALE JLM ! La france insoumise rouge brune néo-nazi-bolchevique invitant à consulter l’avis de ses militants avant l’avis de ses élus comme l’ont fait les autres partis qui réfléchissent déjà à où se placer pour les alliances des législatives.
En invitant pas inconsidérément à voter Macron, Mélanchon a commis un pêché pire que d’enculer sa propre mère. Il a ouvert la voie au pire des choix, celui de pouvoir choisir en son âme et conscience, ce qui, en gros, revient non seulement à soutenir Marine, mais aussi indirectement à soutenir Macron, mais aussi à soutenir l’abstention qui elle même soutient Marine ET Marcon, ainsi qu’à soutenir le vote blanc, qui encore une fois soutient à la fois Marine ET Macron.

Il était pourtant clair qu’en invitant spontanément à voter Macron, Jean-Luc Mélanchon aurait fait le bon choix, permettant à Marine de clâmer haut et fort que « le système » se dressait encore comme un seul homme pour défendre les banques et faire barrage à la petite mère du peuple baffouée par le barrage de la finance où même d’excellents communistes comme Robéru se retrouvent. Elle aurait pu clamer haut et fort combien cette campagne rappelait les heures les plus sombres de notre histoire et combien le fascisme du système s’opposaient cruellement à son fascisme gentil à elle ! QUELLE ERREUR DE JLM ! SCANDALE !
En ne permettant pas cette option JLM s’est attiré les foudres des Macronistes qui ne demandaient pourtant qu’un vote d’adhésion pas franchement difficile à délivrer bordel de merde ! Ha parce que vous voulez pas faire barrachohèfène et nous chier un score à 99 % d’adhésion sincère ? Bande d’enculays fascistes anti-fascistes eux même anti-fascistes de marde ! (relisay bien cette phrase).

Le cabinet noiwe de Françou Doullande a alors commandité dans l’ombre (mais nous on le sait quand même parce qu’on a Doullande en ami dans nos contacts MSN et il nous l’a dit) une attaque sans pitié contre Jean Lusse Méchanlon. Christophe Barbier, dit LE TUTEUR EN SERIE, équipé d’une écharpe rouge empoisonnée et d’un numéro à la une particulièrement assassine de L’Express contenant lui aussi des pages empoisonnée comme dans le nom de la rose, a été sommé par l’ancien prézidon de se rendre dans la maison de millionnaire de Mélanchon dans le Loiret pour assassiner le fasciste bolchévique hypocrite et anti-barrachohéfène.

RECONSTITUTION :

– Midi pile, Christophe Barbier arrive à Loiret Land et fait une halte dans une boutique relai pour s’acheter un numéro de l’express pas empoisonnée pour pouvoir le lire pendant qu’il prend un taxi pour aller chez Jean-Luc et cela même s’il sait ce que contient ce journal dont il est le rédac chef mais qu’il aime bien relire quand même pour son bon plaisir.

– Midi 15 : Christophe Barbier commande un taxi et se rend chez Jean Luc. Problème, le taxi-man est un putain d’indien à turban qui a voté Marine parce qu’elle est belle. Christophe ne peut pas se compromettre de cette manière, il renvoi le taxi et appelle un Uber.

– Midi 30 : Le taxi Uber arrive. Problème, le taxi-man est encore un putain d’indien à turban qui a voté Marine parce qu’elle est belle …… bon … d’accord … tant pis. Christophe Barbier monte quand même.

– Midi 45 : Le taxi arrive à Check Point Charlie, Christophe se cache dans une valise pour franchir le mur de Berlin et entrer en zone soviétique. Il pisse préalablement sur le turban du chauffeur pour tromper les gardes chiens.

– UNE HEURE : Christophe s’arrête dans une épicerie soviétique pour s’acheter une bouteille de vita cola et des cornichons SpreeWalder … problème, la pénurie soviétique a mené à la formation d’une file soviétique géante et Christophe doit attendre plusieurs siècles avant de pouvoir êtrer servi.

– Plusieurs siècles plus tard : Christophe ressort de l’épicerie avec ses rations, le conducteur de taxi maintenant ridé et affublé d’une barbe blanche géante lui indique la somme relevée sur son compteur. Christophe a une petite perle de sueur qui lui coule sur la tempe quand il découvre le montant lié aux siècles écoulés qu’il doit payer au chauffeur, ce dernier affiche une mine bien heureuse.

– Plusieurs siècles + 15 mins plus tard : Christophe arrive enfin au goulag de Jean Luc Méchanlon.

– Plusieurs siècles + 16 mins : Christophe Barbier sonne. Jean-Luc arrive pour ouvrir, ils se font un check represent, wesh wesh.
Christophe entre dans la masure et remarque que Jean Luc était en train de deviser avec son éminence Grise, le hobbit de « Osons Causer ». Jean Luc affiche une mine déconfite de majordome en revenant ramper au pied du jeune homme poilu.

Hobbit : HinHinHin wesh wesh … alors Christophe, on va aborder quelques histoires concernant mes agents qui ont eu plusieurs siècles pour te traquer et comprendre ton plan diabolique, parce que là tu as été envoyé par les forces blanches du chevalier puceau Macron et des merdias qui se déchaînent et racontent n’importe quoi, alliés des puissances d’argent pour anéantir la force rouge bolchévique 2.0 de l’interwebz et des trolls en utilisant ton écharpe empoisonnée et ton numéro empoisonné de l’express ! Sache que je suis immunisé aux poisons de ta revue qui, déjà de base, est un poison pour mon esprit puissant !

Christophe : C’est évidemment … le scoop de la s’maine … le plus gros rebondissement de cet entre deux tours … mes ambitions secrètes ! … ont été percées à jour ! Les preuves sont accablantes et je ne peux nier … mon implication dans ce projet.
C’est assez logique mais nous n’avions pas d’autre choix … Jean-Luc incarne l’ancien temps ! … les heures les plus sombres de notre histoire … nous en sommes donc venu … à la conclusion … qu’il fallait agir immédiatement et avec rapidité … face à l’homme de la colère et de la fureur ex-socialisssssss traitre aux socio-traitres eux même traitres des socio-traitres auto trahis …

Hobbit : Wesh wesh l’ami … alors tu ne m’hypnotiseras pas avec tes fadaises.

Sur ce le hobbit sort un lüger affublé d’une croix gammée aux branches se finissant par de petits faucilles et marteaux, et tire une bastos en direction de la gueule de Christophe qui s’esquive comme Néo dans Matrix, la balle traversant son écharpe empoisonné qu’il envoi directement tel un tentacule mortel en direction du Hobbit.
Jean-Luc hurle à la mort « NOOOOOOOOOOONNNNNNNNNN » et se jette de tout son long devant son maître, il vole longuement au ralenti en continuant de hurler « NOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOON » avant que son corps ne fasse barrage et soit fouetté comme une vieille saucisse par l’écharpe du TUTEUR EN SERIE.

La moutarde contenue dans l’écharpe (la même qui sert à faire le fameux gaz moutarde) entre immédiatement dans l’organisme de Jean-Luc qui, prit de soubresauts mortels, gerbe un grand coup puis lâche un puissant pet post mortem confirmant son décès.
Osons Causer lance le regard le plus noir du monde à Christophe « TU AS Tué MON GOLEM DE BOLCHEVISME SALE ENCULé COSMOPOLITE POUR L’EUROPE DE LA FINANCE !».
Christophe Barbier esquisse un petit sourire tordant les rigoles à sperme qui lui servent de commissures de lèvres et alors qu’Osons Causer sort de sous son trône une énorme hache à deux mains en or avec une lame en forme de faucille et marteau, Christophe l’interpelle.

Christophe : « ATTENDS HOBBIT !!! »

Le Hobbit suspend son geste.

Christophe : « il faut que tu regarde le poster cadeau qui se trouve dans ce numéro de l’express que je t’ai ramené ».
Le Hobbit : « CHOUETTE UN POSTER … AVEC MICKEY DESSUS J’ESPERE !!! ».
Il s’empare du numéro, l’ouvre puis relève des yeux atterrés vers Christophe.
Le Hobbit : « Mais y a pas de poster là dedans putain !!! »

Christophe sourit doucement.

Le Hobbit : « HA ET MERDE IL EST EMPOISONNé EN PLUS TON TRUC J’AVAIS OUBLIé !!! MEEEEEEEERDE !!! NAAAAAAAAAAAAN !!! ON VAUT MIEUX QU’çAAAAAAAAA !!! »

Le Hobbit gerbe, s’écroule de tout son long et lâche un énorme pet post mortem.
MISSION ACCOMPLICE ! Les fascistes rouge-bruns interchangeables avec le FN qui n’appellent pas à faire barrach o FN en reniant leurs convictions quelles qu’elles soient, sont vaincus ! Victoire de la démocratie !

Christophe Barbier retourne dans le monde libre sous les applaudissements de ses nouveaux amis, les trolls opportunistes qui trollent la droite d’habitude mais préfèrent quand même troller la gauche quand elle monte dans les sondach, puis bien heureux il fête sa victoire en licenciant quelques journalistes pour faute grave après non respect des accords d’entreprise visant à travailler 100H par semaine payées RIEN puis va sucer Macron alors qu’il suce lui même Gattaz qui suce lui même Dassault, qui suce lui même l’ émir du Qatar, qui suce Donald Trump dans un gigantesque Human Centipede mais où les bouches seraient reliées aux teubs … et tout est bien qui fini bien. Puis Donald Trump mate tout ça et dit « Moi j’appelle à voter Marine LePen, je la trouve belle ! Salut ».

Christophe la bouche pleine de teub se tourne légèrement vers la caméra en haussant les épaules.
/rires pré-enregistrés.
/Pause fixe et zoom lent sur son visage.
/Générique de fin avec une zic rigolote.

FIN

Comments

comments

About the Author

Dr Alanis Laros
Allez bien niquer vos daronnes
Advertisment ad adsense adlogger