EXCLUSIF : « Comment j’ai survécu à mon cancer du pancréas, sans engraisser Israël, simplement en me plongeant des galets magnétiques dans les narines et dans le cul ».

Précédemment nous vous parlions des bienfaits des plantes et de l’homéopathie. Aujourd’hui nous vous proposons une autre forme de médecine douce moins connue, la médecine par les pierres.

Zéolytes, ambre, chrysocolle, jaspe, améthystes polies en perles, diamants, etc… si nombre de ces pierres peuvent être ramassées lors de vos promenades en forêt et que la confection d’un talisman ne demande pas l’utilisation de minéraux rares, sachez que le plus court moyen pour vous procurer tout le nécessaire reste de vous rendre dans la boutique « nature et découverte » la plus proche. On en profitera pour acheter un CD du chant des baleines, utile lors de vos méditations ou pour la rédaction de votre grimoire. Mais passons aux choses sérieuses. Afin de bien recharger vos pierres il vous faut les purifier, surtout si vous lancez beaucoup de sorts, y compris sur les réseaux sociaux (ça compte aussi et consomme autant d’énergie). Pour cela plusieurs solutions :

3146874034_1_2_3tro8fdw– Attendre la pleine lune et disposer les pierres sur le rebord de votre fenêtre.
Fonctionne mieux en sacrifiant une goûte de votre sang pour vous lier aux pierres. Attention, ce sang ne peut pas être celui de vos menstrues 🙁 , ni celui d’une blessure accidentelle (T_T) , il faut que ce soit un don VOLONTAIRE. Mon conseil : Piquez vous le doigt avec une aiguille 😉 . En alternative l’urine condensée en urée, ingrédient peu ragoutant mais traditionnel des sorciers peut également faire l’affaire si comme moi le sang vous fait peur (^^’).

apres-une-bonne-orgie-tout-le-monde-sendort– Seconde possibilité, pas forcément pour les âmes sensibles. Si vous ne pouvez pas attendre la pleine lune plongez vos pierres dans la terre pendant une nuit. Les pierres retournent à leur élément et se rechargent, l’effet est plus puissant si vous placez ces pierres en terrain consacré (un cimetière) ou une terre sur laquelle vous avez préalablement fait l’amour avec votre chéri (^^). Dans la tradition shamanique il est également question d’uriner sur le sol dans lequel les pierres sont plantées (avant ou après ébat) pour accroître la charge. Pas besoin que l’urine soit concentrée, l’abondance prime. Jadis, lors des bacchanales le win était utilisé par les romains qui se soulageaient abondamment sur leurs partenaires ainsi que là où ils enfonçaient leurs pierres (pas toujours dans la terre ^^), parfois dans un sol de fumier et parfois en croisant leurs urines. Dans ces circonstances il va sans dire qu’il faut éviter de croiser les flux (^^). Je n’ai pas essayé cette méthode 🙁 , mais faites vous plaisir.

3e3797d8– La troisième et dernière méthode ne plaira pas à ceux d’entre vous qui craignent les revenants et esprits frappeurs (°_°). Placez vos pierre en terrain à forte présence spectrale (maison hantée) et pensez à TOUJOURS dire « bonjour » en arrivant sur place. Vous pouvez mettre les pierres dans un bocal et pour accroître la captation de la mana on y placera aussi un sacrifice d’animal mort et une cuyère à soupe de sel. Pour de meilleurs résultats il vous est possible de procéder à une offrande, celle ci peut consister en du sang, des excréments ou de l’urine. Encore une fois c’est la quantité qui compte, l’urine et les excréments peuvent être collectés par litres ou au kilo plusieurs jours avant. Combinez l’opération avec une nuit de pleine lune prés d’un cimetière et dans du fumier couvert de pisse et l’effet de rechargement devrait être total. Mais attention à ne pas attirer de mauvais esprits (pas de ouija board svp ^^’).

chamane-reliee-au-grand-esprit

L’urine me dégoutte mais les excréments beaucoup moins (^^’), j’ai donc chié dans des tupperware que j’ai conservé au frigo (en prévenant mes parents ^^’) puis me suis rendu dans la grange de mon voisin où quelqu’un se serait pendu (°_°). J’ai ensuite disposé mes pierres au sol et les ai couvertes de merde (mdr) en récitant des psaumes au hasard (si vous n’en connaissez, faites le chant de l’indien « hey ah hey ah », ça marche aussi ^^), j’y ai ajouté un peu de sel « la baleine » (il vaut mieux prendre un sel de bonne qualité pour éviter les invasions de banshee) et un poulet acheté au leader price en guise de sacrifice (^^). Pour couronner le tout à la fin de mon rituel j’ai tranché le poulet sur son tas de merde d’un coup d’épais (cette dernière a été achetée dans un magasin Descartes Philibert tout à fait ordinaire mais à été aspergée d’urine bénite, ça marche aussi ^^).

Le lendemain la charge était maximale et malgré mon dégoût j’ai tout de même rinçé les pierres avec ma pisse à jeun, avant de me les enfoncer dans le cul et de les re-chier dans une rigole derrière mon église, ce qui a encore augmenté leur pouvoir (°_°). J’vous dis pas l’effet des sorts que j’ai eu l’occasion de lancer depuis à mon copain, mais j’ai encore du mal à m’asseoir (^^’). Comme le dit l’un de mes amis Shaman « plus il y a de pisse et de merde, mieux ça marche ». Rappelons que pendant des siècles nos ancêtres ont survécu avec ces remèdes 🙂 , cela ne peut donc pas être mauvais, même si leur espérance de vie était plus limitée 🙁 .

Nous avons choisi de faire l’impasse sur le rôle que peut jouer le dégueulis (^^’), mais sachez que certains sorciers s’en servent pour leur filtres en plus de parfois vomir leur propres merdes ou leur propre pisse pour un effet max (°_°)(°_°)(°_°)(°_°)(°_°)(°_°)(°_°)(°_°).
Avant de conclure il nous faut replacer la médecine douce dans le contexte actuel. Les travaux de Philippe Navail, expert en Shiatzu, acupuncture et aménagement Feng Shui nous éclairent sur les bénéfices de la médecine préventive nous permettant de nous dispenser de doliprane, lexomil et autres stilnox dont les ventes profitent au lobby sioniste (è_é). Nous vous recommandons son livre « Comment j’ai survécu à mon cancer du pancréas, sans engraisser Israël, simplement en me plongeant des galets magnétiques dans les narines et dans le cul ».

5277064917_220b3abc68Car oui, finalement, et s’il y avait une alternative à toutes ces molécules empoisonnées que nous ingérons soi disant pour nos soins, mais surtout pour le bien de nos maîtres à rouflaquettes 🙂 ? (#espoir) D’ailleurs, si nous ne prétendrons quand même pas que ces molécules soient inefficaces, qu’est-ce qui les fait fonctionner ainsi ? d’où viennent-t-elles ? Cédric Shaeffer du laboratoire novartis nous répond.
« Alors ce sont des bactéries que l’on nourri dans des béchers pendant des semaines, elles chient et pissent dans leur milieu jusqu’à saturation de leur espace vital. Après quelques temps nous supprimons la nourriture des bactéries afin qu’à défaut elles se bouffent entre elles puis chient leurs cadavres puis les remangent et re-chient. A la fin d’une lutte acharnée où il ne peut en rester qu’un, quand toutes ces bactéries se sont entretuées et qu’il ne reste que de la crotte de cadavre, le produit obtenu, en plus de vous éclairer sur la condition humaine et la lutte des classes, est votre médicament ».

Vous comprenez bien que même si c’est un peu salle, finalement, la logique reste la même qu’avec la médecine douce … alors si vous me permettez cette plaisanterie … « pourquoi se faire chier ? » (^^’).

Comments

comments

About the Author

Dr Alanis Laros
Allez bien niquer vos daronnes
Advertisment ad adsense adlogger