« GILETS JAUNES » : Vinci veut faire payer par avance les automobilistes qui emprunteront ses autoroutes dans le futur.

C’est un coup de tonnerre modéré dans le landerneau autoroutier. Alors que l’entreprise VINCI a récemment fait parler d’elle en exigeant des automobilistes passés lors des journées « péage gratuit » organisées par les gilets jaunes qu’ils s’acquittent du paiement de leurs droits routiers, l’entreprise philanthropique refait parler d’elle, exigeant cette fois des utilisateurs qu’ils s’acquittent par avance de leur facture du futur. En effet, l’entreprise veut faire payer par avance les automobilistes qui emprunteront ses autoroutes à l’avenir.

L’entreprise de justifie en invoquant un souci d’équité :

Il n’y a pas de raison pour que nos utilisateurs d’aujourd’hui et d’hier paient à la place de ceux de demain. Il s’agit pour nous d’être justes. Pourquoi certains payeraient nos péages immédiatement et d’autres ne devraient le faire qu’à l’avenir ? Par ailleurs, les recettes engrangées permettront d’entretenir les pistes et de les maintenir viables, dans un système aussi concurrentiel.

L’entreprise aurait évoqué l’idée d’étendre ce dispositif aux utilisateurs de ses parkings.

Comments

comments

About the Author

mm
dauphinempatik
Nouvelle recrue chez MPR, je butte contre le plafond de verre comme la NASA contre le dôme.
Advertisment ad adsense adlogger