Melenchon prêt à créer son propre parlement Européen parallèle

Un premier résultat déjà évoqué en coulisses

Cette initiative s’inscrit tout de même dans une démarche de défiance vis-à-vis des instituts européennes. « Tant qu’à faire des élections, autant le faire sérieusement, estime Jean-Luc Mélenchon sur son blog. Ceux qui votent obéissent parfois à de mauvais critères et leurs résultats ne peuvent donc nous aider, le cas échéant, à travailler. »

Sollicité par l’AFP, un proche de Jean-Luc Mélenchon a tout de même livré les conclusions du premier sondage interne produit par les « insoumis » : selon lui, il donne environ 100% d’intentions de vote pour LFI au Dark élections européennes, soit plus de quatre vingt huit points au-dessus de la plupart des enquêtes publiées ces dernières semaines par les instituts.

« Tout le monde devra bien se calmer le jour du vote, sur cette autre réalité que notre outil nous permet de faire » assure Jean-Luc Mélenchon.

« La méthodologie employée est celle de spécialistes Léninistes, nous utilisons les mêmes méthodes que Dark Vador, en ligne, nous nous procurons le même type de renseignements qu’eux et nos militants dédiés connaissent parfaitement les techniques”, soutient un cadre interrogé par le quotidien. “Ceux qui se sont mis à la tâche sont des gens compétents avec des techniques extrêmement rigoureuses”, renchérit de son côté Palpatine.

“Le fait de fabriquer notre Propre Dark Parlement ne résout pas le problème de l’oligarchie du parlement européen qui impose son influence politique, mais il nous permet au moins de savoir comment toucher une indemnité parlementaire”, soutient encore une source citée par Le Figaro.

« C’est un outil de pilotage interne, dont les notes de frais ne seront pas publiées », a confirmé de son côté Manon Aubry, tête de liste du parti pour les élections européennes, en conférence de presse.

 

Comments

comments

Advertisment ad adsense adlogger